Guillermo Busutil



Guillermo Busutil
est né à Grenade en 1961. À partir de 1979, il se consacre au journalisme, activité qu’il exerce dans la presse écrite et à la radio comme commentateur politique et critique d’art et de littérature. Il est aujourd’hui directeur de la revue littéraire Mercurio.
En 1986, il publie son premier recueil de nouvelles, Los laberintos invisibles, bientôt suivi de Confesiones de un criminal (1988), Individuos S.A. (1999), Marron glacé (1999), Drugstore (2003), Nada sabe tan bien como la boca del verano (2005) et Moleskine (2009). Il a également participé à l’écriture des romans collectifs El nadador (1998) et ¿Quién teme a Papá Noel? (1999), ainsi qu’à différentes anthologies : Narrativa corta contemporánea (1993), Cuentos al sur (2000), El Relato Español actual (2001), Lo que cuentan los cuentos ( 2001), Pequeñas resistencias. Antología del nuevo cuento español (2002), Narrativa Española Contemporánea (2003) et Macondo boca arriba (2007).
De nombreux prix sont venus récompenser son activité de journaliste et d’écrivain.